28 Août 2016

                Les loups de Chabrières 

C’ est par un temps et des températures bien contrasté par rapport à la veille , que nous nous rassemblons à notre point de chute habituel , sous un ciel couvert . Emmanuel et Colette ayant rencontré quelques gouttes d’ eau depuis Nexon pour nous rejoindre .

Selon Mr Bodin de TF1 , quelques averses devraient croiser notre chemin le matin , puis en cours d’ après-midi , le soleil devrait rependre le dessus et les températures également .

.

Colette , Véro et Joyce

.

Picsou ,Baba , Christophe et Manu

 

 

 

 

 

 

8h30 sonne le départ des 4 Mot’ Arédiens et 3 Mot’ Arédiennes ( 4 motos ) .

Petite route touristique au programme du matin : Lubersac , Masseret , Meilhards , Surdoux . Pour faire la pause café et grignoter quelques petits gâteaux , nous monterons jusqu’ au parking du Mont Gargan et profiter d’ un bol d’ air pur .

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

Le point de vue sera bien tristounet dû aux nuages et à la pluie qui viendra clôturé notre pause .

.

.

.

.

.

La pluie arrive

 

 

 

 

 

Après une dizaine de minutes à l’ abri sous les arbres , celle-ci cessera et nous pourrons reprendre la route . Dorénavant une peu humide  , pour nous rendre au restaurant à Sainte Feyre .

Direction Sussac ( la pluie reprend plus intensivement ) , Eymoutiers , Peyrât le château . Puis nous suivrons une partie des bords du Lac de Vassivière avant de traverser le barrage . Le point de vue du Lac depuis le barrage étant magnifique .

En continuant sur Royère de Vassivière , Chavanat , Saint Georges la Pouge , Ahun et enfin Sainte Feyre .

Nous arrivons pour midi , comme le rendez-vous était prévu .Mais ce fût une grande surprise de voir que les rideaux étaient tirés . L’ hôtel restaurant  » Hôtel des Voyageurs  » est bel et bien fermé . Pourtant dix jours auparavant , la réservation pour aujourd’hui avait bien était prise en compte . Nous nous rendons au restaurant se trouvant à côté , sur la place , en espérant qu’ il puisse accueillir sept malheureux motardes et motards , lâchés par leur restaurant , pour un tablée . Mais la  chance ne nous sourit pas , car le restaurant est complet .

Nous nous rendons à l’ évidence , il va falloir descendre sur Guéret pour déjeuner . Notre choix se portera sur le Buffalo Grill .

.

Elle est intenable  ….

.

C’ est plus fort qu’ elle

 

 

 

 

 

Notre rendez-vous pour la visite guidée de 14h , va tomber à l’ eau . Espérons que nous pourrons profiter de celle de 15h .

Mais c’ est sans compter un service qui nous oubliera presque et qui n’ est pas digne des grands restaurants , que nous passerons également à travers .

Nous arriverons tout de même sur place , à 15h15 .

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

Nous décidons de commencer par rentrer en salle pour visionner  le film concernant  les loups . Plus que trois minutes de film . Pas de chance .

Nous prenons ensuite la direction du petit circuit dans le parc , mais après 500 mètres , ils nous fût bon de faire demi-tour pour voir le nourrissage des loups qui a lieu à 16h , et de nous trouver devant sur la passerelle .

16h : Les loups sont appelés par des sifflements et au fur à mesure , petit à petit , chacun arrivent de leur côté , affamés , mais restant tout de même méfiant . Deux filles entrent dans le parc avec deux sceaux chacune , remplis de viandes pour leur satisfaire leur faim  » de loup  » . Les morceaux sont jetés à la voler et chacun se jettent dessus ou essaient de l’ attraper en plein vol . Certains  se montrent le plus fort pour obtenir un morceau .

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir tout manger , chacun , ou en groupe , repartiront de leur côté .

Pour nous , c ‘est leur de faire chemin inverse .

La journée n’ aura pas été celle souhaité , mais nous la remettrons à une autre fois , car l’ ensemble du parc , semble magnifique à voir . Donc parti remise .

Le retour se passera bien , avec un petit arrêt à Saint Léonard de Noblat pour se désaltérer.

Chacun se saluera avant de remonter en scelle .

Mot ‘ Arédiennement

Christophe