WE: 12 et 13 Septembre 2015

Le marais Poitevin et La Rochelle

 

La sortie « J’irai dormir dans une cabane perchée dans les arbres » fut remplacée par une sortie dans le marais poitevin pour le samedi et un repas sur le vieux port à La Rochelle pour le dimanche.

Les prévisions météo du weekend étant très pessimistes, il a été décidé après concertation de se rendre dans le département des Deux-Sèvres en …. voiture.

SAMEDI 12 SEPTEMBRE 2015

Oyez oyez, sortez les parapluies et venez profiter d’une belle balade.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la première heure du voyage, nous nous sommes retrouvés sous un orage mêlant pluie et vent. Ces conditions ne nous font pas regretter notre choix de troquer la combinaison de pluie contre un toit de voiture. Malheureusement pour nous, cet inconvénient climatique fut le seul désagrément important sur la durée du séjour.

Et nous avons roulé, et roulé… Et nous avons sagement appliqué le slogan « toutes les deux heures, la pause s’impose » . Nous nous sommes donc arrêtés au bar restaurant « Aux plaisirs gourmands » à Saint Gervais (16700).

Le gérant s’apprêtait à fermer et c’est avec une grande gentillesse qu’il a décidé de nous recevoir.

.

 

Cette pause permit de goûter le gâteau confectionné par Chantal mais également d’entamer une conversation avec un représentant qui venait démarcher le restaurateur en vins mousseux et que lui seul appelait champagne.

Quelques négociations furent menées surtout par Jean-Paul (Baba) pour lui soutirer quelques bouteilles. Nous sommes repartis tout de même avec une bouteille entamée pour la déguster le soir au camping. Le représentant nous donna sa carte, nous un numéro de téléphone et nous avons repris la route vers le restaurant.

 

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

Les voitures garées sur le patrking, c’est à pied que nous avons rejoint « L’Atelier Gourmand » à Coulon.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

A la sortie du déjeuner, nous nous sommes dirigés vers l’embarcadère pour la promenade sur la « venise verte ». Pour cet événement, le soleil nous accompagnait. Quel coquin !

Pendant une durée de deux heures, avec l’aide de batelier, nous allons naviguer et croiser différents canaux aux multiples noms : le fossé, la conche, le bief, la route d’eau, la broue, la gonnelle, la rigole…. Nous comprendrons qu’il existe en réalité deux marais, le premier dit le marais desséché et le second dit le marais mouillé. L’un ne va pas sans l’autre. Nous n’aurons vu qu’un Héron et un ragondin. Les loutres se sont fait discrètes.

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

 

 

 

 

 

 

 

De retour à l’embarcadère, nous nous sommes arrêtés pour une dégustation de liqueurs et autres mélanges alcoolisés. Ce fut un grand moment. Les dégustations se sont enchainées à gogo. Il devenait de plus en plus difficile de comparer.

 

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

Quelques achats effectués, les conducteurs et conductrices sobres amenèrent toute la troupe au camping « La garance » à Courçon.

 

.

.

.

.

 

 

 

 

 

Les mobil-homes furent répartis et chacun s’installa et façonna son lit en drap jetable avant de prendre le souper.

Le repas du soir fut pris à La Crémaillère à Courçon même. Ce restaurant situé dans le bourg nous a évité de prendre les véhicules.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

De retour dans nos hébergements, nous nous sommes retrouvés pour une veillée autour de la bouteille acquise le matin et quelques alcools achetés en fin de soirée.

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsqu’il était un peu plus de minuit, nous nous sommes dirigés vers nos hébergements pour une nuit réparatrice. Enfin presque…. un mariage à coté du camping a fortement compromis le repos.

 

DIMANCHE 13 SEPTEMBRE 2015

8H30 C’était l’heure de rassemblement fixée pour le petit déjeuner. Le café fut réalisé à partir d’une machine à café à dosette unique. Il a fallu patienter un temps certain. L’attente fut également longue pour les jus de fruit.

 

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers 9h30, nous avons repris la route en direction du port de La Rochelle.

Par facilité, nous nous sommes garés au parking à coté de l’Aquarium.

 

.

.

 

 

 

 

 

Nous avons profité du temps qu’il nous restait avant l’heure du repas pour flâner dans les rues de la ville et déambuler sur le vieux port.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’heure du déjeuner, nous nous sommes installés à la terrasse chauffée du restaurant « Le Bretagne ».

 

.

.

.

.

 

 

 

 

 

La pluie est revenue. Et c’est avec elle que nous sommes repartis de La Rochelle pour rentrer en Haute-Vienne.

Mot’ Arédiennement votre,

Brett Sinclair

William